VOICI les DERNIÈRES NOUVELLES

--------------------------------------------------

le 15 octobre 2017

 

Alors que nous sommes en pleine concertation pour alimenter le schéma d'accueil de la "Charte Forestière du Grand Estérel" avec le SIPME et l'ONF,  une nouvelle implantation de panneaux d'interdiction au vtt a eu lieu dans le massif par l'ONF juste avant le Roc d'Azur. Devant cette provocation incompréhensible, le collectif Estérel-pour-tous se mobilise ! Voici

 

l'article de Var Matin

 

qui s'y rapporte et

 

la lettre

 

que nous avons adressée au président du SIPME, Monsieur Nello Broglio.

 

 

 

 

 2017 * une année charnière 

 

le 11 Août 2017

 

C'est l été, une période de grand danger pour notre Massif.

Le respect des jours de fermeture (une information désormais facilement accessible en consultant les sites officiels 06 et 83), la surveillance par les volontaires des CCFF, le suivi des gardes de l'ONF, l’efficacité et le travail des Sapeurs Pompiers appuyés par les moyens aériens sont en place pour éviter le pire dans un été qui cumule toutes les conditions d'une catastrophe.

 

DE GRÂCE, RESPECTEZ toutes les règles, les conseils.

 

                            PARTICIPEZ à l' information, la prévention.

 

 

le 3 Juillet 2017

 

 

Première et double page dans VAR MATIN : Un bel exposé des chantiers bénévoles du printemps.

 

Plus de 100 jours de chantiers bénévoles ont permis la remise en état du GR 49 entre la Maison Forestière du Malpey et le sommet du Mont Vinaigre comme de belles réhabilitations sur divers sentiers autour du Pic du Cap Roux. De même participation à la lutte contre les espèces envahissantes.  

 

 

le 23 Mai 2017

 

Beaucoup d'ateliers constructifs avec nos différends partenaires, depuis le point du 20 février.

Une grande participation des bénévoles des associations ou des syndicats professionnels et aussi de plus en plus d'individuels.

 

Difficile d'énumérer :

 

==> Janvier - février :  Préparation des chantiers bénévoles , une organisation plus libre mais donc plus complexe...et plus motivante. 

       Participation et diffusion des supports pour qu'un maximum d'Usagers remplissent les modules d'enquêtes...Une action qui se poursuit presque au jour le jour avec un maximum de contacts , de courriels, de présence à différentes manifestations comme le Trail Hermès, la fête de la Nature du Puget , la Montée du Mont Vinaigre.

 

==> Mars : Repérages et formations avec l'ONF, le SIPME, CAVEM Natura 2000, des référents pour les deux chantiers bénévoles : Cap Roux et Mont Vinaigre - formation à la lutte contre les plantes envahissantes: le  Mimosas.

 

==>  Avril - Mai : les deux chantiers se terminent avec de très beaux résultats . des zones très endommagées ont été reprises - c'est plus de 100 bénévoles sur une trentaine de journées qui se sont activés.  

 

==>  Avril - Mai  :  Participation aux résultats et aux travaux des COPIL ( Comité de Pilotage)  : * CAVEM Natura 2000

             * Premiers résultats et prés synthèse de renseignements déjà collationnés enregistrés par les différents supports de l'enquête de fréquentation 2016/2017.

                   * Réunions de travail pour entamer un Pré-recensement des sentiers , itinéraires VTT et plus généralement arriver à établir une cartographie réelle des pistes et sentiers utilisées pour les différends et même sur la mer ( BALISES ou NON , En ETAT ou NON et surtout quelques soient les zones d'usages (future RBI, zones réglementées, Natura 2000, Communale , Domaniale, privée etc ...

Une copie a rendre pour début Septembre . 

            

 

Le 20 février 2017 

 

Au cours de l’exercice 2016, les actions d’ordre environnemental et de défense des droits des pratiquants à un accès libre et responsable à l’ensemble du massif ont continué à mobiliser une grande énergie, de la part du Collectif Estérel Pour Tous qui fédère désormais un grand nombre d’associations, de syndicats professionnels, de fondations et de particuliers.

 

 

Rappelons les principales actions menées depuis 2015

 

cf. le courrier 2017 de Mr Broglio - Président du SIPME

cf. la lettre de présentation du Collectif 2017

 

 

 

==> Fin d'année 2016  : Dernières sessions de travail et lancement de l'enquête officielle pour évaluer avec un maximum de paramètres et de résultats la fréquentation du Massif de l’Estérel : MIEUX CONNAITRE c'est POUR MIEUX ACCUEILLIR.

 

==> Juillet 2016:  Participation active à la mise au point du dossier présenté par Mr Nello Broglio à la Direction Générale de l’ONF, visant à trouver une solution à la fermeture par l’ONF des accès à Colle Douce et au Pont de la Bécasse, portes d’entrées majeures du massif. Début Juin, il nous a été demandé notre avis sur une fermeture définitive de la « route forestière goudronnée » entre Fréjus St Raphael (Route dite de Malpey) en raison de son très mauvais état et des risques évidents d’accidents.

 

Notre réponse a été d’indiquer que nous n’étions pas opposés à cette fermeture car les risques étaient certains et, de plus, on éviterait aussi le trafic de transit (raccourci entre les deux communes) - mais que la coupure devait absolument se faire seulement aux limites et aux accès aux parkings existants au profit des usagers d'Activités de Pleine Nature (APN). Sachant bien sur qu'il ne saurait remettre en question les fermetures nécessaires à la sécurité, notamment en périodes risques Incendie/feux de forêt).

 

Fin Juin la route a été fermée aux barrières existantes (Incendies). La constitution d’un dossier solide et nos démarches auprès du SIPME ont permis que notre proposition de nouvelles barrières au-delà des parkings soit retenue. De plus, une remise en état des chaussées a pu être réalisée par le SIPME et l'ONF.

==> Mi-décembre 2016: les accès sont à nouveau libres jusqu’aux parkings : Pont de la Bécasse (MF de la Lauve) d'une part et Colle Douce d’autre part.

 

==> Octobre 2016: Mise au point d’une convention permettant à toute association signataire de s’engager dans des opérations de chantiers « bénévoles » en collaboration avec l’ONF et le SIPME.

 

Dans le cadre d’individuels, cette convention sera signée personne par personne et sera rédigée début 2017.

 

==> Septembre 2016: Participation directe avec cet office pour le tracé d’itinéraires pédestres.

 

==> Mai - Juin 2016: Participation à la mise au point des itinéraires VTT (autorisés !) dans le massif, et plus largement, des propositions étendues au Var Est, qui ont aussi servi à alimenter le nouveau site consacré aux randonnées par le pôle de développement touristique : http://www.esterel-cotedazur.com/

  

 

  ==> Printemps 2015 : Reprise de l’inventaire et cartographie des « points noirs » du massif pour la programmation des opérations de remise en état des sentiers et du petit patrimoine, que ce soit par des actions bénévoles ou par des travaux de plus grande ampleur ( ONF, etc.)

 

==> Mars 2015: Démantèlement des installations obsolètes et enlèvement des déchets qui polluaient le sommet du mont Vinaigre, un sujet particulièrement défendu depuis plusieurs années, a été effectué et pour lequel le Collectif avait monté un dossier solide conforté par de nombreux témoignages s'indignant d'une "décharge, dangereuse en plein air, sur un des sites les plus parcourus du Massif.....".

 

 

  

CHANTIERS

 

En Mai et Juin 2016, sur les bases de notre dossier « Points Noirs », une première série de chantiers a été menée conjointement, par des bénévoles du CAF de l'Estérel  et du REV (Randonneurs de l'Est Varois), dans le secteur du Cap Roux, à l’entière satisfaction du SIPME et de l’ONF. Un groupe d’enfants de l’école d’escalade – avec leurs parents – a directement participé à une de ces journées animée par Fanny Roux Animatrice Charte Forestière de Territoire Grand Estérel (Animatrice de la Charte Forestière de Territoire Grand Estérel (CFT).

 

Fin 2016, un programme a été proposé pour 2017: 

 

Voir rubrique CHANTIERS BÉNÉVOLES

 

Si vous souhaitez y participer : CONTACTEZ NOUS !

 

 

FERMETURE Route forestière dite de Malpey

 

Participation active à la mise au point du dossier présenté par Mr Nello Broglio à la Direction Générale de l’ONF, visant à trouver une solution à la fermeture par l’ONF des accès à Colle Douce et au Pont de la Bécasse, portes d’entrées majeures du massif. Début Juin, il nous a été demandé notre avis sur une fermeture définitive de la « route forestière goudronnée » entre Fréjus St Raphael (Rte dite de Malpey) en raison de son très mauvais état et des risques évidents d’accidents.

 

Notre réponse a été d’indiquer que nous n’étions pas opposés à cette fermeture car les risques étaient certains et, de plus, on éviterait aussi le trafic de transit (raccourci entre les deux communes) - mais que la coupure devait absolument se faire seulement aux limites et aux accès aux parkings existants au profit des usagers en APN (hors les fermetures nécessaires à la sécurité, notamment en périodes risques Incendie/feux de forêt).

 

Fin Juin la route a été fermée aux barrières existantes (Incendies). La constitution d’un dossier solide et nos démarches auprès du SIPME ont permis que notre proposition de nouvelles barrières au-delà des parkings soit retenue. De plus, une remise en état des chaussées a pu être réalisée par le SIPME et l'ONF.

Mi-décembre les accès sont à nouveau libres jusqu’aux parkings : Pont de la Bécasse d’une part et Colle Douce d’autre part.

 

 

 

ENQUÊTES de FRÉQUENTATION

 

En Septembre/Octobre 2016, démarrage des enquêtes de fréquentation nécessaires à la réalisation du schéma d’accueil du massif puis à la labellisation : « Grand Site de France » pendant une année.

 

Nous avons collaboré aux travaux du SIPME pour déterminer les emplacements des éco-compteurs. Prés de 80% de nos suggestions ont été suivies. Gros travail mais résultat logique car ce sont les usagers qui connaissent le mieux le massif avec l’ONF.

 

Estérel Pour Tous fait partie des partenaires, et des suivis seront réalisés en cours d’année, pour un bilan en fin d'année 2017.

Début 2017, avec l’aide du Collectif, l’enquête ciblée sur l’usage du Massif par les « Habitants » est lancée.

 

 

Voir rubrique : ENQUÊTES DE FRÉQUENTATION

 

  

Pour conclure, la concertation, le travail commun, le partenariat en particulier avec le SIPME et l’ONF, CAVEM Natura 2000 , Estérel Cote d'Azur (Tourisme) est absolument nécessaire et s’est révélé très constructif en 2016.

 

Il est certain que nous ne pouvons et ne devons pas rester à l’écart de la mise en place du schéma d'accueil de la Charte Forestière, de l’opération Grand Site de France, des outils de promotion des Offices de Tourisme et le regroupement de différents secteurs en une RBI (Réserve biologique Intégrale).

 

Notre Collectif des "usagers" Estérel Pour Tous dispose de beaucoup d’atouts pour permettre aux usagers de continuer à profiter des richesses naturelles du Massif de l’Estérel. Il a désormais prouvé sa raison d'être, ses qualités, sa volonté de concertation avec tous les autres acteurs, et tout particulièrement dans la mise en œuvre de la Charte Forestière du Grand Estérel.

 

De notre cohésion, de notre dialogue et de l’engagement des usagers, dépendront absolument les pratiques de toutes les APN (Activités de Pleine Nature) dans le cadre de règles concertées, du respect et de la sauvegarde des richesses du massif.

 

Coordination JJB et CC.

 

 

x associations bénévoles, après validation d'un projet.

Le 25 avril 2016

 

A la suite de la signature de la « Charte Forestière Territoire du Grand Estérel » (CFT) du 29 janvier 2015, le Syndicat intercommunal pour la protection du massif de l'Estére (SIPME) a organisé le 7 mars 2016 une réunion avec l'ONF, Natura 2000 et les diverses associations impliquées dans la démarche de suivi de la CFT, afin de définir ensemble un projet commun et partagé, structuré autour de quatre grandes orientations :

 

A) gérer les effets de la mutation du territoire et prévenir les risques naturels ;

B) améliorer et renforcer l’identité du territoire Grand Estérel ;

C) partager l’espace forestier du Grand Estérel ;

désaffectée, bungalows, mât, matériels et déchets .... ) a été réalisée par hélicoptère et par voie terrestre pendant la semaine du 7 au 12 mars. Les travaux se poursuivent pour achever le nettoyage (supports métalliques, poteaux bois...).

D) mettre en place une gestion concertée du territoire Grand Estérel .

 

En ce qui concerne particulièrement nos préoccupations, on peut noter :

 

Opération « Mont Vinaigre »  :

 

La dépose des installations obsolètes qui polluaient le sommet du Vinaigre et une partie du massif ( pylônes et ligne électrique

 

Le muret en pierre qui supporte la plate-forme sommitale effondré en octobre dernier sera réhabilité par l’ONF, et l’aménagement d’une table d’orientation en céramique est envisagé en accord avec la DREAL sur le belvédère.

 

La réhabilitation du GR depuis la Maison Forestière du Malpey jusqu'à la Maison Forestière de la Duchesse pourra être confiée aux associations bénévoles.

 

 

En remerciant encore les acteurs de cette opération, le collectif regrette qu’elle n’ait pas fait l’objet d’une publicité et d’une communication plus vigoureuse dans les médias et auprès du grand public.

 

Coordination avec les Offices de Tourisme et le pôle de développement touristique « Estérel Côte d’Azur » :

 

Les projets liés aux activités de loisir et de nature font l'objet d'une recherche d’harmonisation entre leurs différents porteurs afin qu'ils soient conçus de façon globale et pérenne, en conformité avec le cahier des charges de l’opération « Grand Site » : c’est en cours pour le VTT, la randonnée, le trail ...

 

Sites d’escalade :

 

L’impact de la future RBI ( Réserve Biologique Intégrale ) - projet toujours d’actualité, rappelons-le - qui inclurait les falaises du Roussivau, Perthus ... conduirait à une interdiction de l'escalade en ces lieux et au déséquipement (par qui, à quel coût et avec quelles conséquences environnementales ?) des sites.

Ces sites historiques d’escalade sont donc menacés, et si ceux ci sont toujours trés fréquentés , c'est sous la responsabilités des pratiquants. Il convient d’éviter toute publicité sur ces falaises, tant que leur situation n’aura pas été clarifiée. La solution pour éviter leur disparition contre laquelle le collectif s’insurge, semble être de mettre

officiellement a niveau les conditions d’usage, d'entretien et d’assurer la qualité des équipements de sécurité et si possible la mis en place d'un conventionnent avec la Fédération délégataire la FFME et l'ONF.

 

Véhicules motorisés :

 

Alors que les motos tout terrain, les quads font actuellement des ravages dans le milieu naturel , Plateau de Vence,  chemins du Pays de Fayence, le collectif espère que chacun est conscient de la différence entre les « loisirs motorisés », dévastateurs pour l'environnement, et la pratique discrète et respectueuse (conventionnée le cas échéant) de l'escalade.

L’accès des véhicules à moteur à titre de loisir, restera interdite dans tout le massif, sans dérogation possible, hors voies ouvertes à la circulation publique .

L'action et la vigilance des services de l'ONF, des forestiers sur le terrain est à ce titre remarquable.

 

Actions bénévoles :

 

Le SIPME rappelle dans quel cadre les associations pourront réaliser des chantiers bénévoles dans le massif de l’Estérel :

 

1. Signature d’une convention de réalisation de travaux/missions entre les associations qui le souhaitent et le SIPME pour un an (renouvelable).

 

2. Types de travaux réalisables par des bénévoles d’associations:

 

o Petits travaux dans le massif de l’Estérel tels que l’entretien ou la réhabilitation de sentiers, de pistes ou de murets ;

o Balisage de sentiers ;

o Organisation d’animations, de journées bénévoles ;

o Actions de lutte contre les espèces invasives ;

o Actions de protection ou de rénovation du patrimoine forestier ou du patrimoine culturel situé en forêt ;

o Inventaires naturalistes ;

o Toute autre action de protection du milieu naturel réalisable par des bénévoles, n’impliquant pas l’utilisation d’engins motorisés de quelque nature que ce soit.

 

La convention est en cours de mise au point ; nous la souhaitons la plus large possible, afin de permettre au plus grand nombre de volontaires de participer aux travaux.

 

Le SIPME souhaite qu’une première action soit menée avant l’été, elle concernera probablement la réhabilitation de sentiers dans le massif du Cap Roux, et s’insère dans un plan global pour lequel l’ONF a déjà obtenu l’accord de la DREAL. Elle pourrait s’étaler sur 2 ou 3 semaines, en fonction de la disponibilité des bénévoles.

 

Le créneau serait donc entre fin mai et fin juin, mais d’ores et déjà, les bonnes volontés peuvent prévoir de se mobiliser !

 

Une réunion est prévue vers le 15 mai, et nous vous tiendrons informés dès que possible du programme finalisé.

D’autres actions seront ensuite programmées à partir de septembre 2016.

 

Le 5 octobre 2015,

 

Le temps administratif et le temps de l'action concrète sont souvent en décalage… et on ne peut que le regretter.

 

Mais le calendrier prévisionnel d'actions présenté lors de notre dernière mise à jour est malheureusement décalé à priori d’un an. Nous espérons vous en proposer une nouvelle version sous peu.

 

Néanmoins, le travail du collectif « Estérel pour Tous » s'est poursuiviet se matérialise à nouveau :

 

Le 29 janvier 2015 nous étions présents lors de la signature de la Charte Forestière par les 7 communes du SIPME.

 

Le 20 juillet nous avons officiellement remis à Monsieur Nello Broglio, président du SIPME, ainsi qu'aux représentants de plusieurs collectivités (Communes, CAVEM, Natura 2000, OT…) le résultat du travail de fourmi effectué par les membres de notre collectif. Cet inventaire de 21 cartes et commentaires recense les points noirs de l'Estérel nécessitant les travaux les plus urgents de sécurisation, de remise en état, d’entretien…

 

L'accueil de ce laborieux recensement a été chaleureux et les commentaires encourageants (plusieurs sujets sur Var Matin et FR3). Parmi les élus des communes concernées il y a un début de prise de conscience de la nécessité de préserver cet environnement exceptionnel qu'est l’Estérel, et de tirer partie de son potentiel d'attraction afin de renforcer l'activité économique des territoires concernés.

 

Nous veillons maintenant à ce que ce travail ait été utile et que le futur calendrier comporte des dates de travaux, bénévoles et/ou financés, secteurs par secteurs, tels que nous le suggérons.

 

Concernant le Vtt, première activité impactée par des interdictions dont la motivation est, disons, discutable, le SIPME en partenariat avec L'ONF et Natura 2000 a validé 5 circuits proposés par le groupe de Travail VTT/velo du Collectif. Ils sont déjà accessibles sur (http://www.esterel-cotedazur.com/loisirs/parcours-vtt-frejus-st-raphael/).

D'autres itinéraires sont à l'étude.

 

Pour les marcheurs et les équestres les contacts sont en cours.

De même, un ou deux nouveaux sites d’escalade devraient être conventionnés.

 

Pour coordonner, gérer les actions, mettre en place l’opération classement en « Grand Site de France », le SIPME a recruté sa chargée de mission qui sera responsable de l'animation de la « Charte Forestière de Territoire du Grand Estérel » (CFTGE) à compter du 1er novembre 2015.

 

Nous souhaitons donc la bienvenue à Madame ROUX Fanny et continuerons avec elle la collaboration constructive déjà initiée.

Elle devrait débuter par une réunion de travail à mi novembre afin de fixer objectifs et calendrier.

 

Parallèlement, les discussions se poursuivront avec les communes de Cannes et Mandelieu, et Théoule sur Mer ( la signature sera effective en Mai 2017 pour leur intégration/fusion dans le SIPME ou ce qu'il deviendra...

 

En conclusion, cette concertation entre le collectif des usagers et les co-gestionnaires du massif semble de bon augure.

Elle devrait déboucher rapidement sur la réalisation d’une porte d’accueil par commune, soit 7 portes.

Puis viendra la remise en état de la Maison Forestière du Malpey ainsi que l’installation des éco-compteurs, qui nécessitent de plus lourds financements.

 

Ces éco-compteurssont présentés comme la pierre angulaire du protocole sensé apporté les réponses calibrées aux différents types d'activités et d'affluence dans le massif, afin d'aboutir à un « schéma d'accueil » sur-mesure… et à le réaliser !

 

 

 

Le 29 janvier 2015,

 

les 7 communes du SIPME, les Conseils Généraux du Var et des Alpes Maritimes, l'ONF, le DRAAF, la DREAL, le SDIS, le Conservatoire du Littoral, les Cofor06 et 83, le CRPF ainsi que le réseau des Chartes Forestières de PACA ont signé aux Adrets-de-l'Estrérel, la Charte Forestière de Territoire du Grand Estérel. (CFTGE)

 

En charge de sa genèse, le SIPME se présente désormais comme l'entité pertinente pour reprendre en main la gestion du massif en liaison avec l'ONF sur les territoires dont ils ont l’administration.

Sa composition et ses missions sont vouées à être élargies, vers les Alpes-Maritimes, peut-être jusqu'à Roquebrune-sur-Argens.

Ses nouvelles prérogatives devraient lui permettre de présenter un cadre pour l'ensemble des activités de nature existantes dans l'Estérel, dans la mesure où elles sont compatibles avec la protection des milieux.

 

Les 2 principaux objectifs sont :

 

- Élaborer le « Schéma d'Accueil » de la charte forestière qui doit organiser les diverses activités sur le massif,

 

- l'objectif « Grand Site de France », visant à inscrire le massif dans un label d'excellence de développement durable, qui peut se résumer en 3 points :

-  La préservation et la restauration de paysages fragiles et attractifs,

- L'organisation intelligente d'une fréquentation intense qu'il faut gérer et maîtriser,

- La promotion des valeurs du développement durable.


Le «Schéma d’Accueil » sera établi grâce à l'étude de fréquentation issue des éco-comptages.

 

Voici un calendrier prévisionnel :


- Début 2015 : Acquisition des éco-compteurs

- Printemps 2015 : Installation des éco-compteurs + enquêtes ponctuelles sur le terrain,

- Printemps 2016 : Analyse des données,

- Automne 2016 : Mise en œuvre du « Schéma d'Accueil » élaboré en partenariat avec divers acteurs : ONF, Natura 2000, notre collectif « Estérel pour Tous »…


L'objectif Grand Site de France est une démarche de long terme dont l'aboutissement peut être évalué entre 5 et 10 ans.

 

En attendant, en ce qui concerne l'organisation des activités de nature sur le massif, la priorité a été mise sur l'activité actuellement la plus menacée par les interdictions, le VTT.

Plusieurs réunions ont mis en évidence la nécessité d'encadrer la pratique tout en élargissant les possibilités actuellementadmises et en densifiant le réseau de chemins qui seraient entretenus et balisés. A travers des clubs locaux, plusieurs communes travaillent sur des itinéraires à soumettre.

La démarche est en cours : elle vise à ce que l'activité soit admise et pratiquée dans le respect de l'environnement de façon durable.

Nous saluons l'initiative, et rappelons que notre position de principe demeure de défendre l'accès de plein droit et la libre circulation au sein du massif tout en tenant compte d'éventuelles restrictions dûment motivées.

 

Nous proposerons, bien sûr, notre collaboration à toutes fins utiles pour que l’usager soit considéré comme un être responsable, respectueux des règles et limites de sa pratique. Mais ajoutons que l'étude de fréquentation issue des éco-comptages ne peut être crédible que si les pratiques de pleine nature sont correctement évaluées grâce à un schéma de tests NON restrictif.

 

Notre collectif participe à ces réflexions et travaille déjà, dans la même logique, afin de pouvoir présenter de même des propositions pour chacune des Activités de Pleine Nature représentées en son sein :

 

 Au premier semestre 2015, nous devons d'ailleurs établir un inventaire des sites et itinéraires (routes, pistes, sentiers, patrimoine culturel...) et surtout cartographier les points noirs nécessitant une remise en état urgente.

 

-------------------------------------------------------

 

"Le 20 août 2014 le collectif « Estérel Pour Tous » s'est réuni afin de plancher sur les points d'entrée du massif de l'Estérel susceptibles de recevoir l'implantation d'un éco-compteur.

 

Nous avons ainsi établi une liste d'une vingtaine de points d'entrée et d'une dizaine de carrefours, que nous avons remis début septembre à Monsieur Eric Tremerel, chargé de mission par le SIPME afin – entre autres choses – d'alimenter le schéma d'accueil de la Charte Forestière de Territoire du Grand Estérel.

 

Selon ses dires, Monsieur Tremerel a apprécié la qualité du travail fourni et souhaite en tenir compte lors du choix des emplacements qui sera entériné avec le prestataire technique choisi pour la fourniture et la maintenance des éco-compteurs.

 

L'appel d'offre concernant ce marché public est en cours d'élaboration et devrait paraître début octobre 2014".

 

 

--------------------------------------------------

 

"Le 28 juin 2014 le SIPME a convié le collectif « Estérel Pour Tous » et l'ONF à une réunion d'information et de concertation afin d'évoquer les problématiques liées au massif, l'alimentation du schéma d'accueil de la Charte Forestière de Territoire Grand Estérel (CFTE) et les actions que sa mise en application comporte.


Cette réunion a permis de mieux identifier les enjeux, les actions, et les partenaires impliqués pour construire ensemble le « Futur de l’Estérel ».

 

La plupart des représentants (associations et professionnels) de notre collectif étaient présents.

 

Le SIPME par son président, Mr Nello BROGLIO et ses deux collaborateurs Mr J.P. JOURTAU et Mr E.TREMEREL, ont confirmé les objectifs recherchés par la création de la Charte Forestière de territoire Grand Estérel (CFTE) :

 

- solliciter l'inscription du massif aux Grands sites de France (OGS : Opération Grand Site),

 

- attirer par ce biais des financements et subventions,

 

- s'appuyer sur le collectif pour alimenter le schéma d'accueil de la Charte : Le SIPME reconnaît l'expérience et l'expertise des représentants du collectif,

 

- étayer un partenariat SIPME/ONF afin de négocier avec l'ONF les conditions de la RBI et de définir les conditions d'encadrement des activités de pleine nature sur l'ensemble du massif.

 

L’Opération Grand Site devrait permettre de redéfinir de manière collégiale l’utilisation et les accès au massif.

 

* 2 actions prioritaires ont été annoncées :

 

- La réhabilitation de la maison forestière de Malpey et de ses annexes. Dans le bâtiment principal, un logement ONF, un point d'accueil & d'information, une salle d'exposition/animation (scolaires, touristes...), une salle de travail pour les chercheurs (naturalistes, géologues...) . Dans les annexes, un bâtiment ouvert pour les visiteurs et randonneurs (toilettes, point d'eau, tables et chaises...). Le collectif « Estérel Pour Tous » sera consulté sur ce projet et durant sa réalisation.

 

- Une étude de fréquentation de l'Estérel sur 12 mois et 20 points d'entrées/sorties du massif : le collectif doit proposer début septembre des lieux d'implantation de "compteurs" de passages. Cette étude doit permettre de quantifier les flux et d'évaluer leur nature afin d'élaborer des réponses proportionnées aux questions qui naîtront de l'analyse des résultats de cette enquête. A terme, les compteurs seront laissés en place pour permettre de maintenir un « observatoire » sur l’évolution du massif.

 

Dans son compte rendu à venir le SIPME qualifie notre collectif de « partenaire » : cette reconnaissance est un premier pas important.

Dans cette reconnaissance de partenariat, des représentants du collectif et Natura 2000 Estérel ont donc été invités par le SIPME et l'ONF le 18 juillet 2014 pour une visite de la maison forestière de Malpey et la présentation des premiers plans.

 

La visite a permis d'évoquer les fonctions futures de cette maison forestière qui se trouve à un emplacement privilégié et devra fonctionner comme une « porte  d’entrée du massif».

 

Elle ne doit pas être confondue avec la future « Maison de l'Estérel », plus vaste et techniquement mieux dotée  (pour des conférences, colloques...), qui devrait voir le jour au cœur du village des Adrets et devrait être aussi le centre de gestion administratif du Grand Site de France.

 

En marge de cette visite, les discussions informelles avec l'ONF ont permis d'aborder les problématiques réelles que rencontre cette institution, et particulièrement le déficit de ressources en rapport à l'ensemble des missions qu'ils doivent mener à bien.

 

En conclusion, nous pouvons nous féliciter des avancées enregistrées et de l'entrée dans une véritable phase de concertation où la voix des usagers sera portée.

 

Le dialogue ainsi instauré laisse augurer qu'il soit possible de concilier les loisirs de pleine nature pratiqués dans un cadre respectueux de l'environnement avec les contraintes liées à la protection due aux milieux sensibles.

 

La concertation et les échanges entre les différents intervenants (SIPME, ONF, CAVEM, associations, professionnels...) devraient aussi permettre une meilleure compréhension des problématiques de chacun.

 

La prochaine étape est prévue début septembre lorsque notre collectif « Estérel Pour Tous » remettra au SIPME les suggestions d'emplacements des "compteurs" de passages sur lesquels nous travaillons actuellement." 

 

 

 

NOUVELLES ENQUÊTES de

 

FRÉQUENTATION 2016 / 2017

(Cliquez pour y accéder)

 

 

------------------------------------------

RÉSULTATS de l'ENQUÊTE DE FRÉQUENTATION qui avait été réalisée en 2014/2015 par le 

"Club Alpin Français de l’Estérel, acteur sportif historique de l'escalade depuis 50 ans , 

* Plus de 800 réponses d’usagers,

* Plus de 50 réponses de professionnels,

* Plus de 600 personnes qui veulent être tenus informés,

* Plus de 570 personnes prêtes à une ou plusieurs journées d’actions bénévoles, soit au minimum 1000 journées !

- L’enquête lancée par le Bureau d’Etudes de l’ONF en 2012 : 120 personnes interrogées dont 51 sur le terrain (Chiffres SIPME) -

 

 

Pour une information complète voici les liens vers :

 

 

Le site Estérel Natura 2000 de la CAVEM

 

Le site du S.I.P.M.E.

 

 

La Charte de Territoire du Grand Estérel

 

Le CAF ESTÉREL

À l'initiative du collectif EPT