ESTEREL POUR TOUS

 

 

- Représenter - Dialoguer - Construire Ensemble

  les ACTIVITÉS DE PLEINE NATURE dans le massif de l’ESTÉREL et du Rocher de ROQUEBRUNE sur ARGENS ?

 

 

07/2013....  07/2019 ......  au propre comme au figuré, que de chemins parcourus.
Le collectif « l'Estérel pour Tous » a déjà 6 ans !
A l'origine de sa création, c'est le projet de mise en place par l'ONF, dans le cadre de sa politique nationale, d'une RBI (Réserve Biologique Intégrale) dans le Massif de l’Estérel qui a été le déclencheur.
Si la RBI aurait l'avantage de regrouper les entités ONF déjà existantes, ce regroupement signifiait aussi l'extension des zones de protections.
Parallèlement, nous apprenons que le SIPME (Syndicat Intercommunal de Protection du Massif de l’Estérel) souhaitait entamer une mutation pour passer de la protection, la gestion afin de fédérer un maximum de communes (06 et 83) pour " mettre en place puis réaliser un Schéma  d'Accueil du Public (S.A.P)". A terme, cette réalisation, permettrait d'obtenir le label de GRAND SITE DE FRANCE pour le Massif .
Quel avenir était réservé aux Usagers, dans ces deux projets, alors que la situation était bien complexe. Un mille feuilles avec déjà: un ensemble classé, une Zone Natura 2000, un parc départemental (06), une dizaine de communes, deux départements et aussi des propriétaires privés, tout ce petit monde avec des moyens et des politiques "diverses". 
 Il est apparut évident que les Usagers, dispersés, pratiquant des activités parfois bien différentes, devaient se regrouper. Il fallait créer une force de propositions pour la pérennisation des Activités de Pleine Nature (APN), cela dans le respect et la valorisation de cet environnement unique. 
la concertation, la compréhension des problèmes, des besoins,  nos connaissances indiscutables  ont permis d'entamer, un partenariat constructif avec le SIPME et  l'ONF et les autres intervenants institutionnels, politiques. 
LES USAGERS NE POUVAIENT ETRE ABSENTS 
La mise en place de la Charte Forestière par le SIPME , les résultats des enquêtes en cours, le partenariat qui s'est établi entre les divers intervenants comme le SIPME * l'ONF * La CAVEM Natura 2000,  le pôle de développement touristique ESTÉREL COTE d'AZUR et les bénévoles du Collectif ESTÉREL POUR TOUS, nous permettent d'écrire que rien ne se fera et ne peut se faire sans une large concertation avec les Usagers que nous représentons (Voir l'onglet : qui sommes nous ?)
Le massif de l'Estérel est un site naturel de premier intérêt mêlant aux richesses géologiques des trésors de la biodiversité animale et végétale, au cœur d'un espace spectaculaire surplombant la Méditerranée.
Les qualités de cet espace naturel unique , situé dans une région au climat exceptionnel, une région de vacances avec en saison d'été une forte fréquentation, y compris internationale, est aussi situé entre deux ensembles de forte population (région de Toulon Marseille et région de Cannes, Nice et Monaco).
 Le Massif a vu sa fréquentation liées aux Activités  de Pleine Nature, de sports de loisirs , exploser.  Les quelques randonneurs, grimpeurs, qui arpentaient  ce joyau il y a 40 ans sont maintenant des centaines chaque jour.
Les VTT, les cyclistes, les marathoniens et autres fanatiques de Trail , sont venus s'ajouter aux milliers de passionnés de marches sportives, familiales , contemplatives ou simple découverte. Ne parlons pas des grimpeurs qui, bénéficiant d'une roche d'exception, jouent les funambules dans des lieux d'une qualité exceptionnelle, à la réputation internationale. 

         Le Massif a vu sa fréquentation liées aux Activités  de Pleine Nature, de sports de loisirs , exploser.  Les quelques randonneurs, grimpeurs, qui arpentaient  ce joyau il y a 40 ans sont maintenant des centaines chaque jour.

Les VTT, les cyclistes, les marathoniens et autres fanatiques de Trail , sont venus s'ajouter aux milliers de passionnés de marches sportives, familiales , contemplatives ou simple découverte. Ne parlons pas des grimpeurs qui, bénéficiant d'une roche d'exception, jouent les funambules dans des lieux d'une qualité exceptionnelle, à la réputation internationale. 

L'Office National des Forêts (ONF), gestionnaire du massif, à décidé l'instauration d'une Réserve Biologique Intégrale (RBI) dans le massif de l'Estérel.

Quel sera l'impact sur les activités humaines dans les zones concernées ?

 

Une des missions que l'état délègue à l'ONF est notamment « d'offrir des forêts accueillantes au plus grand nombre, en s'adaptant aux attentes diversifiées du public".

(source "Mission ONF" – site onf.fr)

 

Les loisirs de plein air, pratiques sportives et activités touristiques actuellement pratiqués sur le massif sont au centre de nos inquiétudes.

 

Les inquiétudes ayant fait place aux certitudes (diffusion de supports de communication mentionnant d'ores et déjà la RBI, fleurissement de nombreux panneaux d'interdiction VTT ...) et déplorant l'absence de consultation des professionnels et usagers du massif, un collectif regroupant des associations, des fédérations, des fondations, des syndicats professionnels...(voir onglet « Qui sommes nous ? ») a décidé de représenter les USAGERS afin de tenter d'instaurer un dialogue constructif avec le SIPME (Syndicat Intercommunal de Protection du Massif de l'Estérel rédacteur de la Charte Forestière de territoire Grand Estérel) et l'ONF.

 

Pour ""..... Connaitre pour Mieux accueillir..." une série d’enquêtes (terrain et autres supports ) s'effectuent depuis Octobre 2016 (Voir onglet enquête de Fréquentation 2016)
La mise en place de la Charte Forestière par le SIPME , les résultats des enquêtes en cours, le partenariat qui s'est établi entre les divers intervenants comme le SIPME * l'ONF * La CAVEM Natura 2000,  le pôle de développement touristique ESTÉREL COTE d'AZUR et les bénévoles du Collectif ESTÉREL POUR TOUS, nous permettent d'écrire que rien ne se fera et ne peut se faire sans une large concertation avec les Usagers que nous représentons (Voir l'onglet : qui sommes nous ?)

 

Le ministère de l’Écologie prétend qu'il faut

« Connaître la nature pour apprendre à la protéger »

Pourrons-nous encore aller à sa rencontre ?