LA SAINTE BAUME

 

Il faudrait au minimum une semaine pour apprendre à connaitre seulement quelques aspects du Massif de l’Esterel.

 

Le site de la Sainte Baume est à découvrir absolument en quelques heures ou en une journée…..

Commençons d’abord par la balade.

 

L'ascension du Pic Roux est un concentré du Massif. Elle se déroule au milieu des pics de rhyolite amarante, du vert sombre des subéraies de chênes liège, du bleu immense de la mer. De facile à plus long, familial ou tonique, l’itinéraire choisi sera un régal.

Au sommet une table d’orientation permet un 360° exceptionnel.

 

Profitez au passage, pour visiter l’oratoire, lié à l’ermitage de St Honorat. Du Parking de la Ste Baume, (Accès véhicules possible), voici la fontaine, qui coule à l’année, un bel endroit pour pique niquer, puis monter par le sentier  (escaliers à droite, en montant) et accéder par des passages aménagés à l’oratoire.

 

Saint "Honorat" (350 - 429) : Il vient de la Gaule dite « Belgique ». Alors qu’il entreprend le pèlerinage vers la Palestine, son frère ainé "Venance" décède en Grèce. Démoralisé, malade, il renonce à son voyage et retourne en Italie puis en Provence. Il est accueilli et conseillé à Fréjus par l'évêque "Léonce" pour trouver un endroit pour faire retraite. Il se retire donc sous le "Pic du Cap Roux" où il y a une source et des grottes. (En provençal des Baumes).

 

Victime de sa réputation, l'ermite, pour ne plus être dérangé dans ses méditations, laisse sa "Baume" et quitte le massif de l'Esterel. Il va s'installer sur une des deux 'îles qu'il voyait au plus loin de son rocher Persuadé de retrouver sa solitude, il choisit la plus petite, sans source .Les passeurs, de mauvaises gens l’abandonnent dit la légende sur une île infestée de serpents venimeux. Saint Honorat par ses prières va les chasser en provoquant un raz de marée.

 

 Hélas, son renom le suit et les disciples débarquent. Le Saint doit se résigner et mettre en place une communauté et un monastère à Lérins. (410). Le rayonnement de celui-ci marquera, influencera l'histoire, plus particulièrement celle des Alpes du Sud. Devenue abbaye En 660, Saint Aygulf y établit la règle bénédictine puis c’est la règle des Cisterciens qui s’appliquera.  les pèlerins affluent, font pénitence, pieds nus sur les rochers, car s’y rendre permet de bénéficier des mêmes indulgences qu’un voyage en Terre Sainte. Pape, Roi, nobles et bien des fidèles y passeront faire retraite.

 

Profitant de cet afflux religieux, (déjà des touristes !!!!!), le Site dans l’Esterel sera baptisé « la Sainte Baume », comme avait été baptisé le Massif et la grotte qui abritât Marie Madeleine prés de St Maximin.

(Certaines mauvaises langues prétendent que cette confusion a été volontaire pour mieux attirer les pèlerins….    De plus, l’ensemble est très proche de la branche de l’ancienne voie romaine (celle qui passait par le Bord de Mer). Le col sera rebaptisé de « l’Evêque » et bien des rochers, des lieux proches seront sacralisés (St Barthelemy,  Les Monges et …le St Pilon comme celui de Marie Madeleine …….).

 

     RAPPEL - En 313, Constantin avait accordé la liberté de culte aux Chrétiens. " Réseau de paroisses, organisations laïques et religieuses, interdits et règles morales, calendrier de fêtes "

Les Évêques (dont bien celui de Frejus) mettent en place les structures d'une nouvelle organisation "La Chrétienté». Face aux incursions de pillards, qui ont déjà commencé à partir du III° siècle, c'est l'organisation de la Chrétienté qui va donc remplacer l'Ordre Romain.

 

Le « commerce » des reliques  va entraîner les créations de nombreux sites de pèlerinages. Pour en terminer avec notre histoire locale, l’ensemble des baumes furent occupées par d’autres ermites. La tradition religieuse y est toujours maintenue en particulier par un grand pèlerinage chaque 1er weekend end du mois de Mai.

 

LE CAF de l’ESTEREL, aidé d’un généreux sponsor préférant garder l’anonymat, est heureux d’avoir participé à la remise en état des sentiers d’accès et à la sécurisation du site, permettant aux nouveaux pèlerins de réaliser une belle balade aux vues incontournables.                                   Christian CHABERT 

 

RETOUR A l'ACCUEIL