Estérel, ONF et RBI

 

Une des missions que l'état délègue à l'ONF est notamment « d'offrir des forêts accueillantes au plus grand nombre, en s'adaptant aux attentes diversifiées du public"(source "Mission ONF" – site ONF.FR

 

 

 


Avril 2018

 

Au début de l’année 2018, lors de réunions présentant le résultat des travaux d'inventaires d'itinéraires réalisés par les bénévoles, différentes incertitudes sont apparues. Des propos publics laissaient entendre que la mise en place de la RBI et surtout la rédaction de son règlement, comme annoncé en 2017,  s'effectuerait dans un futur IMMÉDIAT. Son application verrait son corollaire, la perception d' amendes. 

( Article VAR MATIN du 28 avril 2018 ).

 

Nos interventions au plus haut niveau (02 et 03/2018), ont permis d'obtenir la confirmation  officielle: Par écrits, communications téléphoniques et article de presse  , de ce que le règlement intérieur de la RBI, sera rédigé en totale cohérence puis mis en place seulement APRES la réalisation du Schéma d'Accueil du Public (S.A.P) nécessaire à l'obtention du label. 

Lors des réunions, A ce titre,  Mr FULCHERON Directeur Régionale de l'ONF  (06 et 83) a clairement indiqué aux présents  la place de l’ONF dans la mise en application du schéma d’accueil.  

 

Pour expliquer la vision de la RBI qu'il souhaite nous faire appréhender,  et apaiser les inquiétudes suscitées par une sanctuarisation de certains des plus beaux endroits du massif. voici une brochure éditée par l'ONF 

 


 

RAPPELS 

 

L’arrêté de création du périmètre de la RBI avait annoncé pour 2018.

 

Ci-dessous, extrait du courrier adressé au SIPME par la direction de l’ONF.

Ce courrier nous avait été communiqué en janvier 2017, mais a ce stade , les services de l'ONF envisagent une concertation et non pas un report dans la mise en place de la reglmentation.

 

·       …. Il existe un projet de Réserve Biologique Intégrale (RBI) en forêt Domaniale (propriété de l’Etat), dont l’arrêté de création devrait être pris en 2018. A ce sujet, l’ONF a remis au SIPME en février 2017 un courrier soulignant la volonté de l’ONF de mener une démarche partenariale et concertée avec le SIPME en accord avec la démarche de la Charte Forestière, dont l’ONF est signataire. Le courrier indique notamment que « le Conseil National de Protection de la Nature (CNPL) va se prononcer prochainement sur le projet de nouveau périmètre de la Réserve Biologique Intégrale et son plan de gestion, en évaluant les opportunités, les enjeux, les principes d’organisation et de réglementation, sans entrer dans le détail de cette réglementation ». Une fois cette étape actée (arrêté de création de la réserve biologique dans son nouveau périmètre), l’ONF poursuivra « la concertation et l’écoute afin de compléter cette première étape par une réglementation plus fine des activités dans la réserve. Cette réflexion sera conduite en cohérence et en synergie avec la démarche schéma d’accueil et Grand Site. Ce sera l’occasion de revenir sur l’organisation et la maîtrise de la fréquentation humaine et des activités de pleine nature. Il faudra à ce stade associer toutes les composantes du spectre des parties intéressées, que ce soit les représentants des pratiquants, sportifs, randonneurs, chasseurs, mais également naturalistes et personnes qualifiées ». Il est donc prévu de synchroniser les démarches et « d’avancer en parallèle et en cohérence sur la réglementation RBI et le schéma d’accueil ». L’organisation et la réglementation des sports de nature dans l’Estérel, y compris en RBI, devront donc bien être discutées dans le cadre du S.A.P de 2018 du SIPME.-

 

Situation 2014 -

 

A la demande du SIPME, l'ONF a exposé le principe, les objectifs et modalités de gestion d’une Réserve Biologique Intégrale, dite RBI. 

Le principe de RBI exclut quasiment toute opération sylvicole mais impose néanmoins la gestion des risques naturels (incendies...). L'accès du public n'est pas systématiquement interdit, mais les activités des usagers peuvent être restreintes, voir prohibées.

La RBI de l'Estérel inclut, entre autres, les sites d’escalade renommés du Roussivau et du Perthus, et concerne toutes les activités de pleine nature. 

Il faut préalablement savoir que l'ONF a : 

- mis en place en 1980 trois Réserve Biologique Dirigée (R.B.D version allégée de la R.B.I.) aux Suvières, Perthus et Mal Infernet sur 493 ha. 

- regroupé et étendues en 2008 ces R.B.D en une seule entité – 1300 ha avec interdiction de chasse. 

- élaboré le projet actuel qui s'étendrait maintenant sur 2055 ha avec le souhait d’une continuité territoriale entre le cœur du massif et le bord de mer (Cap Roux).

A noter que les résultats scientifiques de ces 34 ans de gestion en réserves,  espèces sauvées,  espèces apparues, espèces invasives éradiquées ne sont pas communiqués.

Quels sont les connaissances, les enseignements et autres résultats retirés de la mise en place des R.D.B.