Estérel, ONF et RBI

 

MARS et Avril 2018

 

Alors que les contenus de la RBI (Réserve biologique Intégrale) s'envisagent

( Article VAR MATIN du 28 avril 2018 ), voici une brochure éditée par l'ONF pour expliquer la vision de la RBI qu'il souhaite nous faire appréhender, afin d"apaiser les inquiétudes suscitées par une sanctuarisation de certains des plus beaux endroits du massif.

Toutefois en attendant la RBI 2018, on aimerait bien avoir des informations sur les objectifs opérationnels, le suivi et les résultats obtenus dans les RBD (Réserves biologiques Dirigées) créées en 1984!

 

 Mars 2018

Lors des réunions de travail sur l'inventaire des itinéraires, un sentiment de malaise très fort s'est installé parmi les coordinateurs des Usagers. Des remarques attitudes laissaient entendre la mise en place de la RBI et surtout de son règlement et de son application ( amendes) dans un futur IMMÉDIAT.

Courriers et rendez vous ont donc été pris avec le Président du SIPME, Monsieur Nello BROGLIO, pour signifier qu'en l'état le Collectif ne pouvait continuer à travailler devant ces attitudes et surtout la certitude d'incohérence, de conflits d'intérêts, entre un règlement intérieur de la RBI rédigé par l'ONF , alors que le schéma d'accueil, la labellisation Grand Site de France ne sont pas achevées.

Une réunion au plus haut niveau entre la direction du SIPME et la direction de l'ONF représentée par son Directeur Régional de l’ONF (Pour le 83 et le 06)   Mr FULCHERON et cela en présence de ses collaborateurs en charge du Massif. Ce Directeur, nommé en 11/2017 a ainsi « mieux » découvert le travail et le dossier défendu par le SIPME …et les Usagers) ...Il était temps et le résultat est favorable aux Usagers.

Le résultat qui a été confirmé officiellement par écrits, communications téléphoniques et article de presse  confirme  la place de l’ONF dans la mise en application du schéma d’accueil. Mr FULCHERON a clairement indiqué aux présents que la RBI qui n’existe pas encore  et que SA MISE PLACE ne se fera la réalisation du schéma d'accueil du SIPME et en concertation avec les Usagers. 

 

 

 

 

Janvier 2018

 

L’arrêté de création du périmètre de la RBI est annoncé pour les prochains jours (voir cartes).  Il est donc plus que jamais nécessaire que les usagers réunis dans le cadre du Collectif soient solidaires, présents et déterminés dans toutes les réunions de travail qui vont se dérouler d’ici Mai 2018.

 

Extrait du courrier adressé au SIPME par la direction de l’ONF. Ce courrier nous avait été communiqué en janvier 2017, car il n’était pas question de continuer a s’investir, collaborer dans des travaux importants sans garanties.

 

·       …. Il existe un projet de Réserve Biologique Intégrale (RBI) en forêt Domaniale (propriété de l’Etat), dont l’arrêté de création devrait être pris en 2018. A ce sujet, l’ONF a remis au SIPME en février 2017 un courrier soulignant la volonté de l’ONF de mener une démarche partenariale et concertée avec le SIPME en accord avec la démarche de la Charte Forestière, dont l’ONF est signataire. Le courrier indique notamment que « le Conseil National de Protection de la Nature (CNPL) va se prononcer prochainement sur le projet de nouveau périmètre de la Réserve Biologique Intégrale et son plan de gestion, en évaluant les opportunités, les enjeux, les principes d’organisation et de réglementation, sans entrer dans le détail de cette réglementation ». Une fois cette étape actée (arrêté de création de la réserve biologique dans son nouveau périmètre), l’ONF poursuivra « la concertation et l’écoute afin de compléter cette première étape par une réglementation plus fine des activités dans la réserve. Cette réflexion sera conduite en cohérence et en synergie avec la démarche schéma d’accueil et Grand Site. Ce sera l’occasion de revenir sur l’organisation et la maitrise de la fréquentation humaine et des activités de pleine nature. Il faudra à ce stade associer toutes les composantes du spectre des parties intéressées, que ce soit les représentants des pratiquants, sportifs, randonneurs, chasseurs, mais également naturalistes et personnes qualifiées ». Il est donc prévu de synchroniser les démarches et « d’avancer en parallèle et en cohérence sur la réglementation RBI et le schéma d’accueil ». L’organisation et la réglementation des sports de nature dans l’Estérel, y compris en RBI, devront donc bien être discutées dans le cadre du SAP de 2018 du SIPME.-

 

Situation 2014 -

 

A la demande du SIPME, l'ONF a exposé le principe, les objectifs et modalités de gestion d’une Réserve Biologique Intégrale, dite RBI.

 

Le principe de RBI exclut quasiment toute opération sylvicole mais impose néanmoins la gestion des risques naturels (incendies...).

L'accès du public n'est pas systématiquement interdit, mais les activités des usagers peuvent être restreintes, voir prohibées.

La RBI de l'Estérel inclut, entre autres, les sites d’escalade renommés du Roussivau et du Perthus, et concerne toutes les activités de pleine nature.

 

Il faut préalablement savoir que l'ONF a :

 

- mis en place en 1980 trois Réserve Biologique Dirigée (RBD version allégée de la RBI) aux Suvières, Perthus et Mal Infernet sur 493ha.

 

- regroupé et étendues en 2008 ces RBD en une seule entité – 1300 ha avec interdiction de chasse.

 

- élaboré le projet actuel qui s'étendrait maintenant sur 2055ha avec le souhait d’une continuité territoriale entre le cœur du massif et le bord de mer (Cap Roux).

 

Quels sont les résultats scientifiques de ces 34 ans de gestion en réserves, combien d'espèces sauvées, quelles nouvelles espèces apparues, combien d'espèces invasives éradiquées... ?

Quels sont les connaissances, les enseignements et autres résultats retirés de la mise en place des RDB ?

 

 

Nous n'avons connaissance d'aucun étude, ni résultat.

 

On peut donc légitimement s'interroger sur les véritables raisons et les motivations profondes qui poussent à la RBI, alors que :

- le site est déjà classé,

- il bénéficie déjà du cahier des charges Natura 2000.

 

 

D'autant, qu'avant la RBI il y a déjà la RBI : alors qu'elle n'est pas officiellement mise en place, 60.000€ de panneaux  ont été installés par l’ONF en définissant déjà une RBI (+15.000€ supplémentaires pour corriger une erreur que nous avons signalée).

 

Parallèlement, l'ONF lance une campagne de mise en place de panneaux interdisant la pratique du VTT sur de nombreux chemins. Signalisation dont la cohérence nous échappe, alors que par ailleurs, des chemins interdits dans le périmètre Natura 2000 ont été ouverts pour la Raider Cap Esterel VTT 2014.

 

Un article dans un magazine communal local insiste sur les dégâts causés par les VTT « qui ne sont que tolérés » : les études d'impact réalisées ailleurs ne le démontrent pas.

 

Et que vaut la notion de "tolérance" en droit ?

L'accès ne doit-il pas être autorisé, ou pas ?

 

Jamais on ne parle de l’absence d’entretien du massif, du défaut de balisage, de l’abandon des sentiers, du manque de coordination des différents propriétaires fonciers... et d’autres problèmes que notre enquête confirme d’une manière éclatante, comme le manque de moyens mis en œuvre, la méconnaissance ou le déni du capital économique du massif... des sujets pourtant bien identifiés dans les dossiers du SIPME et de la CAVEM.

 

 

 

 

 

 

NOUVELLES ENQUÊTES de

 

FRÉQUENTATION 2016 / 2017

 

 

 

------------------------------------------

RÉSULTATS de l'ENQUÊTE DE FRÉQUENTATION qui avait été réalisée en 2014/2015 par le 

"Club Alpin Français de l’Estérel, acteur sportif historique de l'escalade depuis 50 ans , 

* Plus de 800 réponses d’usagers,

* Plus de 50 réponses de professionnels,

* Plus de 600 personnes qui veulent être tenus informés,

* Plus de 570 personnes prêtes à une ou plusieurs journées d’actions bénévoles, soit au minimum 1000 journées !

- L’enquête lancée par le Bureau d’Etudes de l’ONF en 2012 : 120 personnes interrogées dont 51 sur le terrain (Chiffres SIPME) -

 

 

Pour une information complète voici les liens vers :

 

 

Le site Estérel Natura 2000 de la CAVEM

 

Le site du S.I.P.M.E.

 

 

La Charte de Territoire du Grand Estérel

 

Le CAF ESTÉREL

À l'initiative du collectif EPT